La révolution d’Akhénaton : origines et conséquences à Karnak et à Amarna”


Vendredi 26 novembre 2021

Salle du Sénéchal 17, rue de Rémusat, Toulouse


Les Rencontres Annuelles précédentes vous ont fait voyager dans le passé et le présent du  Japon, des Empires Centraux et de la Chine.  La rencontre annuelle 2021 vous plongera dans l’Egypte d’Akhenaton. Une journée entière pour vous faire découvrir les secrets des recherches passées et actuelles sur une des civilisations les plus anciennes.

Voir ou revoir

Nous vous proposons de voir ou revoir des vidéos qui ont été présentées lors de la rencontre annuelle 2021

ATAO- Robert Vergnieux – Novembre 2021

Programme

9 h 00
Accueil des participants

9 h 15
Allocution de bienvenue et présentation par M. Marc ALBOUY, président de l’ATAO

9 h 20 – 10 h 20
« L’intelligence artificielle et le puzzle d’Akhénaton »

Par M. Michel GONDRAN
Membre de l’Académie Européenne Interdisciplinaire des Sciences

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle? À travers quelques exemples simples, Michel Gondran vous fera rentrer dans ce monde un peu mystérieux et vous expliquera en quoi  l’Intelligence Artificielle se distingue de la programmation mathématique classique.

Puis il vous expliquera pourquoi la reconstitution du puzzle des talatates d’Akhenaton était un problème extrêmement difficile même en utilisant l’Intelligence Artificielle. Il vous décrira le dispositif mis en place entre Clamart et Karnak pour reconstituer ce puzzle et ouvrir un nouveau chapitre de la connaissance de l’Égypte antique. Une première mondiale de l’utilisation  de cet outil dans le domaine culturel! À l’issue de cette introduction il évoquera les progrès récents de l’Intelligence Artificielle.

10 h 30 –10 h 45
Pause

10 h 45 – 12 h 30
« Retour d’expérience sur 30 années de recherches
autour de la période proto – Amarnienne »

Par M. Robert VERGNIEUX
Directeur de recherches émérite au CNRS 
Membre associé UMS Archéovision

Égyptologie, Innovation technologique et Valorisation sont une combinaison souhaitable dans la mesure où l’innovation technologique ne se substitue pas aux enjeux égyptologiques. Depuis l’intelligence artificielle et la CAO des années 80 en partenariat avec EDF dans le cadre du Mécénat Technologique, aux lunettes de réalités augmentées testées dans la salle 24 du Louvre en juin 2019, l’idée de la présentation est de montrer comment ces recherches sur le règne d’Amenhotep IV-Akhénaton et de Néfertiti ont pu être conduites en intégrant au fil des décennies les innovations technologies émergentes. Ces apports méthodologiques ont non seulement donné accès à des connaissances nouvelles sur la période, mais ils ont aussi facilité les co-financements de la recherche.

12 h 30 – 14 h 30
Déjeuner libre, ou au restaurant

14 h30 – 18 h
« De Karnak à Amarna »

Par M. Robert VERGNIEUX

« L’émergence du dieu solaire Aton »

Présentation de l’évolution iconographique qui atteste des étapes successives ayant accompagné la réforme religieuse menée par le roi et son entourage. Les vestiges ont conservé en eux la trace des ajustements progressifs qui ont permis d’aboutir à une nouvelle organisation de la société égyptienne centrée sur la famille royale.

« Une nouvelle architecture solaire »

Les inventions architecturales dédiées à la mise en scène solaire la famille royale sous les rayons du soleil ont vu le jour à Karnak. Depuis l’invention des talatat jusqu’aux temples solaires c’est toute une architecture nouvelle qui se met en place.

« La création de la ville d’Amarna »

Les nouveaux rituels et leur architecture associée serviront de substrat à la création ex-nilho de la nouvelle capitale Amarna.

Ces présentations seront illustrées par de nombreuses scènes inédites et des restitutions numériques des espaces aujourd’hui disparus.


De gauche à droite : Michel GondranMarc Albouy Robert Vergnieux Rencontre annuelle 2021

Bibliographie

Aménophis IV et Les Pierres Du Soleil – Akhénaton Retrouvé

Aménophis IV et Les Pierres Du Soleil – Akhénaton Retrouvé

Robert VergnieuxMichel Gondran préface Marc Albouy Éditeur ‏ : ‎ ARTHAUD…


Crédit photo Robert VERGNIEUX


Laisser un commentaire